Les principaux matériels de randonnée ultra légers indispensables

Partir en randonnée, il n’y a rien de mieux pour respirer un bon bol d’air frais et se dégourdir les jambes. Mais que vous partiez en randonnée à la campagne ou à la montagne, une bonne organisation est de mise. Pour voyager léger tout en ayant le nécessaire sur vous, découvrez ci-dessous la liste du matériel de randonnée ultra léger à emporter avec vous.

Des bâtons de randonnée, des éléments essentiels

Avec des bâtons de marche, il vous sera plus facile de marcher sans vous fatiguer rapidement. Grâce à ces accessoires, vous conserverez en effet votre équilibre quand vous aurez à franchir un terrain glacé ou accidenté. De plus, ils permettent de mieux répartir le poids du corps et du sac à dos entre les bras et les jambes.

Et lorsque vous devez emprunter une pente, les bâtons vous aideront à moins vous essouffler. Sans oublier qu’avec les bâtons de rando, vos articulations seront plus confortables durant les descentes. Celles-ci seront plus sécurisées.

Une boussole de randonnée, pour ne pas perdre le nord

Pour ne pas vous perdre en randonnée, vous devez compter parmi votre matériel de randonnée ultra léger une boussole de randonnée. Avant votre départ, pensez à vérifier le bon fonctionnement de ce petit accessoire. Pour cela, jetez d’abord un œil sur la correction de déclinaison. Puis, s’il vous faut une navigation précise, optez pour une boussole pourvue d’un miroir de visée.

D’autre part, si vous songez à pratiquer du ski de randonnée ou du trekking, il vous est recommandé de sélectionner une boussole dotée d’un clinomètre. Enfin, si vous envisagez de randonner hors du pays, procurez-vous une boussole à aiguille universelle.

équipement de randonnée

La trousse de secours : pour vous soigner en cas d’accident

Afin d’offrir les premiers soins en cas de blessures, apporter une trousse de secours est indispensable. Selon chaque randonneur, le contenu de cette dernière peut être distinct. Néanmoins, voici les principaux produits à détenir :

  • Pansements alcoolisés, anti-ampoules ;
  • Compresses de gaze stériles ;
  • Bandages ;
  • Collyre ;
  • Antiseptique ;
  • Antidiarrhéiques ;
  • Sérum physiologique ;
  • Pince à épiler ;
  • Paire de ciseaux ;
  • Gants en nitrile ;
  • Épingles à nourrice.

Une poche à eau, pour vous désaltérer

En randonnée, vous aurez très souvent à étancher votre soif. Pour éviter de vous déshydrater, gardez dans votre sac à dos une poche à eau. Pour son choix, vous devez tenir compte de plusieurs critères : poche à eau anti-microbes, résistante, avec verrouillage…

Quoi qu’il en soit, un des points importants consiste à déterminer vos besoins en eau. La poche à eau se décline en plusieurs capacités : 1 litre, 1,5 litre, 2 litres et 3 litres. En fonction de votre randonnée et de la durée de celle-ci, votre consommation d’eau varie. Pour ne pas avoir à vous alourdir en route, choisir la bonne contenance est primordial.

Une paire de jumelles : pour avoir une vision large de l’horizon

Une paire de jumelles pourra aussi être nécessaire en randonnée. Ici encore, vous devez miser sur un modèle adapté à votre pratique. Si vous partez en randonnée, préférez des jumelles polyvalentes. Celles-ci doivent être bien solides, étanches et surtout légères. S’il vous faut des jumelles de précision, privilégiez un grossissement d’au moins 10x ou 12x.